Cargando...
 
 El meu Prat · Gran Comerç
 
 
 
     El meu Prat · Gran Comerç
       
 Inicio El meu Prat · Gran ComerçContacto El meu Prat · Gran ComerçEl meu Prat en facebook
 
 
   
 
   
     
 
Entrevistas - Fran Martín

Fran Martín

Prix Ciutat du Prat et Sélectionneur national de taekwondo
Entrevista a Fran Martin Seleccionador nacional de Taekwondo para los JJOO de Londres
Il Vient de recevoir la Prix “Ciutat du Prat” par sa brillante trajectoire dans le monde du taekwondo; en 2008 il a été divulgateur de la “Fête Majeure et il est un habituel des prix qu'ils se livrent en la “Nit de l’Esport”. Dans ce 2012 accomplit 50 ans et il ne pouvait pas le célébrer de meilleure façon. En plus, il sera le sélectionneur national de l'équipe de taekwondo dans les JO de Londres. Il A déjà été à Séoul, Athènes ou Pékin.

Tu t'asseyes reconnu, se peut dire que tu es prophète dans ton terroir?
Oui, je m'assieds reconnu et voulu par les gens du Prat. Je suis né à Huelva, bien que je suis arrivé avec 10 añitos, parce qu'ici habitait un oncle à moi et nous lui venions à visiter pendant les vacances. J'il était asmático et m'a assis très bien ce climat. Donc mon père a demandé le déplacement de la Philips et nous nous installons en Le Prat. Je m'assieds très à goût dans cette ville, je connais à des beaucoup de gens, ils me connaissent à moi, et aller par la rue est un plaisir, tout le monde me salue.

Tu étais un bon élève en gymnastique, tu déjà visais des façons?
J'il allait au collège Princes de l'Espagne, et il déjà me jetait le sport, soi. Nous jouions à foot, qu'était le sport le plus populaire, clair… nous toujours étions dans la rue. Mais au taekwondo ai pris goût dans un gymnase de la Police Nationale dans la rue le Mexique. Ma mère travaillait en la Plaça Espanya,  je la accompagnait, il me restait en voyant entraîner aux sportifs, et je même il essayait le pratiquer. Au début ils ne me laissaient pas, parce que dans ces ans te demandaient un certificat de Pénals pour pratiquer ce sport, tu devais démontrer que tu n'étais pas une personne violente.

Mais alors le taekwondo était un sport pratiquement inconnu. Il a été difficile s'entamer en il?
Il était pratiquement impossible! il n'y avait pas des gymnases où entraîner.  Avec quelques amis comme Jesús Benito et Luis Rojano commençons d'une forme totalement autodidacta, étions très passionnés. Nous pratiquions dans la plage, ou dans la terrasse de maison. nous même nous enregistrions avec une caméra de Super 8 qu'il avait un de ces amis. Nous imitions les films de Bruce Lit, mais nous ne connaissions pas les règles, alors il n'y avait pas Internet et tout il était plus compliqué…

Nous connaissons la trajectoire de Fran Martín comme entraîneur, mais il est moins connue ton histoire comme sportive, qu'a aussi été réussie.
J'ai été Champion de l'Espagne avec 18 ans, et j'ai gagné cinq championnats consécutifs.  La mairie nous avait cédés la salle omnisports du Sagnier pour aller en entraînant.  Un entraîneur d'Amposta nous dictait par téléphone les routines d'entraînement, nous étions les “conejillos d'indiennes”. En même temps que nous nous préparions pour les championnats nous donnions des classes à des enfants en des différents gymnases, comme le Parra ou l'Álex.

Et en quel moment ta passion se convertit dans ta profession?
J'il avait travaillé de muchísimas choses, parce que mon père est tombé malade lorsque je il était jovencito et ai dû apporter argent en maison. J'ai fait de peón de maçon, d'auxiliaire administratif, d'yesero… aussi donnait des classes dans ces gymnases qu'il commentait avant. Mais le pas à être entraîneur je l'ai donné lorsque je ai eu une lésion de genou en 1984. J'Ai alors vérifié qu'il n'était pas à 100% pour continuer à concourir, et le Championnat du Monde de 1985 a été le dernier comme sportif. J'il avait commencé INEF, avec l'examen de majeurs de 25 ans. ils encore me manquent quelques matières! À partir de me ai ici consacré à être entraîneur, d'abord dans le gymnase Parra. Je Suis après monté mon propre gymnase, d'abord dans l'Avenue Montserrat et plus tard ici, dans la rue Jaume Casanovas, lorsque Parra s'a retraité et il m'a cédé le local.

Tu as entraîné à des grands noms du taekwondo espagnol. Tu es plus fier de ses réussites ou desquels tu as réussi tu lorsque tu concourais?
Je m'assieds très fier ce dont ils ont remporté sportifs comme José Santolaria, qu'a gagné une médaille à Barcelone’92 ou Sandra Martín, qu'il a été Championne de l'Europe… il Donne beaucoup de plus satisfaction leur voir concourir que ce que j'ai pu faire dans son moment.

Quel type d'entraîneur tu es, style Mourinho ou de l'école Guardiola?
J'ai un mélange. je ne suis pas Mourinho dans le sens des gestes et tout cela qu'il fait. Je suis plus cabal, ne tellement viscéral. Mais lorsque tu entraînes à des personnes ne tout le monde il réagit égal. tu parfois dois crier, savoir t'imposer. Mais il y a autres gaillards à ceux que, si tu cries, tu leur effondres. Il y a qu'avoir psychologie, tu ne peux pas traiter à tous par égale. Et lorsque tu concours à niveau international et tu passes longtemps avec un sportif tu dois être son père, son ami, son collègue…tout! Et lui connaître, bien sûr.  Un mot à toi après coup peut faire que cette personne perdez. Tu dois mesurer beaucoup de ce que tu lui dis.
 
Quel sport te plaît pratiquer lorsque tu es en dehors du gymnase, ou voir par télévision?
Il me plaît beaucoup le golf. J'ai pris goût parce que j'ai travaillé de caddy dans le Réel Club de Golf du Prat. Je suis fédéré, et je de temps en temps reste avec les amis pour faire quelques trous. Il est un sport très compliqué qu'il accroche. Dans la télévision je vois tout le sport que je peux. Maintenant, plus foot, et en direct, parce que mon fils joue avec l’Escola Prat Blaugrana, et vais voir ses partis.

Entrevista Fran Martín Premio Ciutat del Prat 2012
           
 
Los retratos del Serrano
el meu prat
 
Descargar Revistas - Revista nº 27
Jour du père 2013
Descargar Revistas - Revista nº 26
Nadal 2012
Descargar Revistas - Revista nº 25
Fête Majeure 2012
Descargar Revistas - Revista nº 24
Jour de la Mère 2012
 
Revue Le Meu Prat - 25.000 Exemplaires répartis un à un en Le Prat de Llobregat - Publicité: Téléphone 93 479 68 24  Buscaprat  GroupeSinyCon
acolor.es - Diseño de paginas webbuscaprat.com - Guia comercial de el prat
aColorBuscaprat